à toi, mon taisson

Publié le par acila

                                                                          

j'ai bien entendu ton cri de désespoir à la radio
du parking de nuit
via la voix de sophie loubière
nous faisant lecture du mail d'un auditeur :


Chère Sophie,
Puisque vous m'avez fait l'honneur de m'élever au rang de conseiller animalier du parking, je tiens à féliciter la personne qui a laissé un message à la gloire du blaireau :
son masque bien qu'éloigné de celui du raton-laveur, ne manque pas d'élégance. Généralement le surnom de
blaireau désigne soit une personne indigne de confiance (un faux-cul), soit le plus souvent quelqu'un de rusé, de débrouillard sans ostentation, un futé discret (l'animal a une activité surtout nocturne). Il n'est pas classé comme nuisible mais il n'est pas protégé.
Protégeons-le en allant sur le site abolition(tiret)deterrage.com
signé Jean Begel de Lyon



Comme cet article est avant tout contre le chasseur bête et méchant culturel, je vous fais part de ma découverte sur cette étrange activité (pour ceux qui n'auraient pas le temps ou l'envie de cliquer sur le lien du site, en gras), j'ai nommé le déterrage ou vénerie sous terre.
Quel en est le principe ?
Tout d'abord, le traqueur étant sans doute un être désoeuvré, il fait traîner les choses en longueur. Prévoir donc une bonne après-midi au minimum. Ensuite, le ou les chiens vont aller pister et bloquer l'animal sauvage au fond de son terrier. Quand la bête est bien mais alors bien bien bien terrorisée, le déterreur intervient enfin. Il chope le blaireau en l'occurence (mais le renard peut également être concerné, oui au sens de cerné par les cons, mais bon il avait qu'à pas être nuisible lui aussi hein) avec une pince métallique afin de ne pas se faire attaquer (courageux mais pas téméraire le deux pattes).
J'entends déjà (oui j'ai l'ouïe fine) les pragmatiques s'interroger sur un éventuel à quoi ça sert ? Sans doute, n'ont-ils pas l'esprit de compétition sportive... et bien, figurez-vous que pour ces gens-là, cela sert à faire des championnats, tout simplement !
C'est le week-end, je vous souhaite d'agréables promenades en forêt, à vous, qui savez désormais pourquoi l'activité du taisson est nocturne...

Publié dans Arnaque

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

paula ramine 24/10/2009 13:08


et le tesson de bouteille alors?


acila 25/10/2009 00:54



ben lorsque tu casses la bouteille à la mer (que tu as ramassée alors qu'elle s'était échouée sur la plage), tu peux ensuite marcher sur le tesson, et si tu es
vraiment très maso tu peux essayer le besson