Aïe !

Publié le par acila

                                                                                                    


c'est les vacances
profitons-en pour parler magouille
souci de budget


Pour combler le déficit de la sécu, nos chers  gouvernants ont trouvé que le mieux, c'était encore de nous faire payer...
> > > a Dorénavant, sur une consultation médicale,  nous versons 1 euro,
> > > b Nous sommes restreints lors de nos arrêts  maladie ...
> > > c  Nous devons consulter un généraliste avant de voir un  spécialiste ...
> > > Pour tout traitement de plus de 91 euro, nous en  sommes de 18 euro  de notre poche,
> > > Taxe de 0,50c sur les  boites
> > > etc.......
> > >     
> > > Toutes ces mesures sont destinées à  combler le fameux trou qui est à ce jour de 11 milliards.
> > >    
> > > Or,  savez-vous que :
> > >   
> > > a
Une partie des taxes sur le tabac, destinée à la  Sécu , n'est pas reversée. 7.8 milliards
> > > b
Une partie des taxes sur  l'alcool, destinée à la Sécu, n'est pas reversée. 3.5 milliards
 
> > >
c Une partie des primes d'assurances automobiles destinée à  la Sécu, n'est pas reversée 1. 6 milliards
> > > d
La taxe sur les  industries polluantes destinée à la Sécu, n'est pas reversée 1,2 milliards
> > > e
La part de TVA destinée à la Sécu n'est pas  reversée.. 2.0 milliards
> > > f
Retard de paiement à la Sécu pour les  contrats aidés 2.1   milliards
> > > g
Retard de paiement par les  entreprises 1.9 milliards
> > >    
 
> > > En faisant une bête addition, on arrive au  chiffre de 20 milliards d'euros.
> > > Conclusion
, si les responsables de la Sécu et nos  gouvernants avaient fait leur boulot efficacement et surtout honnêtement, les  prétendus 11 milliards de trou seraient aujourd'hui 9 milliards d'excédent. Ces chiffres sont issus du rapport des comptes de la Sécu.
> > >
Faites  circuler ce message. A force de tourner, il arrivera peut-être un jour sur le  bureau d'une tête pensante censée passer son temps à gérer l'argent des  contribuables.
> > > Si les pouvoirs publics étaient vraiment  convaincus qu'il nous faut  consommer 5 fruits et légumes par jour pour sauver  notre santé et donc l'assurance maladie, ils supprimeraient la TVA sur ces  produits !
> > >
Cordialement.
> > > Evelyne DUBIN
> > >
Secrétaire Générale
> > > Adjointe au Directeur Général
> > > INDL
> > > Institut National du Développement Local
> > >
Avenue Michel Serres
> > > BP 32
> > > 47901 AGEN Cedex 9
> > > tél :  05.53.48.06.74
> > > fax : 05.53.48.06.71
> > > mob: 06.72.19.53.50
> > > mail:
e.dubin@indl.fr

Publié dans Arnaque

Commenter cet article

paula ramine 30/10/2009 08:02


Apprenez déjà à faire la différence entre banque d'investissement et banque de détail, mettez de coté vos préjugés à la con et on verra pour les cours de techniques bancaires.


acila 30/10/2009 08:59


ben la banque d'investissement spécule avec les fonds de la banque de détail comme première mise c'est ça ? tu leur en donnes du crédit à ces établissements je
trouve...


paula ramine 30/10/2009 07:59


"subventionnées".... Comme ce mot est drôle.


paula ramine 29/10/2009 22:32


s'il n'y avait que ça.
Et les soi disant milliards passés aux banques..
Le peu que l'Etat a prêté il l'a fait à un taux dépassant celui de l'usure (Plus de 8% quand les taux du marché avoisinent les 4%) et maintenant ce dernier va lancer un emprunt national hahahahaha
!!!!!!


acila 30/10/2009 06:40


Que veux tu dire ? que ces pôvres banques n'ont pas été subventionnées ? et moi qui croyais qu'elles étaient en train de buller avec leurs joyeux renflouements,
j'aurais donc tout faux ? je t'invite à me raconter tout ça par mail et je le publierais afin d'éclairer mes rares lecteurs peut-être dans le flou comme moi...