... et il soufflait devant ma porte

Publié le par acila

Publié dans Musique

Commenter cet article

Bolkonski 05/03/2010 12:02


"tu vas avoir 82 ans. Tu as rapetissé de 6 centimètres, tu ne pèses que 45 kilos et tu es toujours belle, gracieus et désirable. Cela fait 58 ans que nous vivons ensemble et je t'aime plus que
jamais. Je porte de nouveau au creux de ma poitrine un vide dévorant que seule comble la chaleur de ton corps contre le mien."
Moi je préfère cette vision de l'amour à celle du "pauvre amour" de votre chanson jolie par ailleurs. Il faut de tout pour faire un monde.


acila 05/03/2010 21:09


Bien sûr que l'amour qui perdure est le plus beau, mais en revanche une trajectoire de vie n'en vaut-elle pas une autre ?


loula 02/03/2010 22:39


j'adore.... merci Acila....et j'ai aimé les deux commentaires que tu as reçus.... bonne nuit... je vais m'envoler au pays des rêves


acila 05/03/2010 21:08


Que ferait-on sans la poésie de loula ?


JMP 02/03/2010 19:22


Le vent l'emportera... et tout disparaîtra.


acila 05/03/2010 21:07


disparaîtra où ça ?


paula ramine 02/03/2010 12:18


Allez viens je t'emmène au vent,
Je t'emmène au-dessus des gens


acila 05/03/2010 21:05



Montgolfière ?