Mais qui pourrait donc avoir l'idée de suivre la mode ?

Publié le par acila

Aussi Novembre ne sera pas du vocabulaire.

HIer c'était concert à La Dynamo, de Giedré (complet), je ne me souviens plus si je vous en ai déjà parlé ? C'est une artiste qui s'intéresse aux cycles de la vie et au fait que tout est interconnecté.

 

 

 

Sinon dans deux jours (oui le 11 11 11) débutera la 3ème ZAT (ils ont décidé de rendre hommage (à columbo eux aussi) et aux anges et aux ailes du désir en début de leur programme, ou plutôt ils ont voulu dire je crois que l'art pareil c'est proche mais c'est loin aussi, enfin je crois) sinon il y a une histoire de monstre en filigrane mais comme ce n'est pas un sujet qui m'inspire, je ne l'ai pas creusé.

 

 

Novembre c'est aussi un rdv BD à Colomiers (à côté de Toulouse) (en province, genre sud). Je suis tombée sur une petite pub papier l'autre jour à la bibli. Or hasard des coïncidences, j'allais juste en lire une (de BD) et voilà que la star du festival c'était elle (l'auteur). Voili qui est un poil mystérieux.
Alors l'ouvrage que j'ai lu dans mon hamac d'un trait (en même temps c'est un peu toujours le cas avec ce genre de livres), histoire qui se lit bien donc, mais qui ne m'a pas emballée plus que ça : Paris, parisienne, égoïsme, argent, milieu culturel qui donne envie de jeter mais comment ça justifie trop mal mon texte ca satané overblog! les piles de bouquins qu'on peut entasser en vain au cours des années, bien sûr je ne m'explique pas très clairement donc je précise (à toutes fins utiles) que ledit milieu culturel est celui de l'édition (sans doute bien connu des auteurs ? une parodie qui part sur une création originale ?) les dessins sont biens (je ne sais pas dessiner en même temps et ce n'est jamais l'élément clé qui quote mon amour à une oeuvre de BD, hé non !) mais donc le scénario si on le suit pour voir où il va m'a, à l'arrivée, laissée déprimée. Et j'aime pas ça. Et pourquoi ? Parce qu'aucun des personnages n'a suscité en moi la moindre empathie. Et parce que dans un truc genré humour, ça fait décalage. Enfin bon c'est pas grave et vous allez voir la raison de la cause. En attendant voici la quatrième de couverture que j'ai pris soin de placer dans un cadre verdoyant car un hommage à la campagne était rendu.
cadavre exquis
Donc c'est pas grave parce que l'auteur est une star de la BD en ligne (mon avis importe peu donc), je l'ai lu chez mon auteur culte du moment (oui je sais c'est de la BD plutôt tendance masculine mais contrairement à ce qu'on pourrait croire on ne chosit pas ses goûts et vous pouvez toujours allez relire Bourdieu (ou revoir donc) si vous ne me croyez pas). Bref, c'est une actrice huilée, en plus. Sinon j'avais vu une chronique où elle parlait de la BD des autres et elle était convaincante (mais bon j'ai pas les références, je ne pensais pas que je ferais un article à son sujet, que voulez vous tout le monde ne pense pas à tout noter tel Francis Lalanne dans un épisode de Vis ma vie qui était allé dans un phare ce qui l'avait beaucoup inspiré, il inondait de ses pensées poétiques le gardien qui ne pouvait s'enfuir coincé qu'il était par la mer et les caméras et hop quand une mélodie traversait le chevelu il prenait vite une feuille pour y inscrire lalala - c'est peut-être pour ça du coup que. mais je dérive) et je crois que j avais même posté ici une parodie de Vaness de la chose (vous êtes perdus moi aussi, je fais essayer de coller quelques liens, ça m'évitera de travailler ma syntaxe).
Bon alors voilà Pénélope Bagieu pour ne pas lui faire plus de pub qu'elle en a déjà est la super invitée du week end "en 15" comme dirait ma copine O. Donc elle fait la déco, elle chosit un film à aller voir, de la musique aussi je crois et dieu sait quoi encore. Il y a peu de chance que je l'approche car quand je vais à ce genre de manifestations, je m'y rends quand c'est presque fini (tellement je suis bien organisée) (tous les parisiens ont repris leur train ou leur jet privé) et par agoraphobie pure, je ne m'approche que des stands désertés pour un moment ou pour l'infini (à vous de trouver le lien si vous voulez savoir à quand remonte le précédent épidode). Il est évident que ce serait très différent si un jour l'auteur d'Ultimex était invité. Tout serait instantanément remis en motivation.


Voilà. And last and not least. Le 3ème jeudi de novembre c'est l'occasion de faire chanter ou tout au moins rayonner votre boîte aux lettres, d'être créatif tout en pensant à autrui, n'est-ce pas merveilleux ? et si le déluge de beaujolais se pointe, il vous cueillera sur une bonne note. Mais qu'est-ce qu'elle baragouine encore ? Mail art.  Un exemple. Hors sujet (en l'occurence).
baba-traore.jpg
et un lien sur lequel je vous invite à cliquer car tout y est bien expliqué. Créer ses propres timbres à l'ordinateur ou au cutter et faire les trous à la machine à coudre ou à l'aiguille sans la machine, voilà bien un vrai programme...
Ah et sinon Novembre, c'est aussi pendant que je rédige tout ça, un appel au 3939 (qui que c'est ?) qui m'a répété en boucle votre attente prévisible est inférieure à 8 mn (après on peut pas tout prévoir non plus, attention tout de même ce n'est pas un service psychologique, ne débordez pas du cadre vous les appelants y en a qui perdent le fil de leurs articles de blog poireautent derrière)

Publié dans Hum

Commenter cet article