Profession rêveuse

Publié le par acila

Merci les Castafiore Bazooka

J'ai longtemps écouté le cabaret des illusions perdues, et je ne m'en suis pas encore lassée.
Album très original, ne ressemblant à rien de ce que j'avais pu écouter jusqu'alors.
Belles voix, textes habités sans manquer d'humour.
Alors que la pluie dégouline tranquillement dehors, je m'en suis allée voir ce qu'elles étaient devenues.
Et j'ai trouvé ça (vidéo ci-dessous, oui, oui). Et j'aime toujours beaucoup !

Publié dans Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

paula ramine 22/10/2009 16:30


C'est fatal?


acila 22/10/2009 23:11


Ah non, c'est vital !