Quand on aime, on devient magicien magicienne

Publié le par acila

Publié dans Musique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

hopla 07/02/2010 19:11


Je me suis excusé pour les blaireaux. Je ne savais pas que c'était aussi important pour toi ... Tu ne l'as pas non plus dit dans ton profil ... on ne peut pas tout savoir !

... L'amour est une abeille qui ne pique qu'une fois. Rien qu'une fois. Rien qu'une fois ...
C'est inattendu n'est-ce pas !

Cupidon déguisé en Maya c'est mignon. C'est moins violent que cette foutue flèche dardée dans le derrière qu'on met parfois des années à s'arracher.
Là on vire de nouveau dans le champêtre et l'approche de la passion se fait avec une certaine nonchalance.
Oh ça y est je suis amoureux ...
C'est moins enflammé qu'avec Cupidon mais avec Maya ça part en deux jours. Et comme il n'y a pas de piqûre de rappel voili voilà.

Bon tout ça reste des piqûres ...


acila 08/02/2010 17:12



Oui je ne l'ai pas dit dans mon profil mais j'ai carrément fait un article dessus, après c'est sûr que si tu me lis pas...


Belle tirade, tu sembles en connaître un rayon (haha) sur le sujet


Méfie toi des infirmières en ce cas !